L’eau ionisée : des applications médicales aux applications odontologiques

Thèse de Doctorat en Chirurgie de Rachid GUERCIF

L’eau ionisée : des applications médicales aux
applications odontologiques

Je suis ravie de vous partager le résultat de la recherche d’un brillant élève en Chirurgie dentaire de Lorraine, futur Dr. Rachid GUERCIF. Il a choisi de présenter sa Thèse de Doctorat sur les applications médicales et odontologiques de l’eau ionisée. Voir Résumé en fin de ce message.

Je vous rappelle que l’Eau Kangen produit plusieurs pH :

L’eau Neutre à pH 7

Les eaux alcalines de boisson de pH 8,5 à 9,5

L’eau de Beauté à pH 5,5-6

L’eau Acide Forte à pH 2,5

La Thèse en question va surtout développer l’action de l’eau acide comme désinfectante, décontaminante, préventive des maladies nosocomiales et son influence sur les maladies chroniques … A lire absolument !!!

Résumé de la thèse 

INTRODUCTION
L’eau ionisée est une solution dans un état métastable, ce qui la rend hautement réactive et pratique pour différentes applications. Elle se présente principalement sous deux formes, une eau alcaline propre à la consommation et une eau acide aux propriétés antibactériennes. Cette eau que l’on devrait plutôt appeler eau électrolysée offre une alternative à l’utilisation de produits chimiques désinfectants et présente comme principaux avantages d’être totalement sûre pour l’homme et acceptable pour l’environnement.
L’électro-activation de l’eau passe par un procédé que l’on appelle l’électrolyse, connu depuis le début du XIXe siècle. Ce n’est pourtant que dans les années 1950 et sur la base de travaux scientifiques russes que la première machine à électrolyse de l’eau voit le jour au Japon. Cette eau que l’on nomme au Japon oxidative potential water a été initialement développée pour l’agriculture. De plus, l’association Synnhol Medical Science Research a été créée pour promouvoir cette technologie dans le domaine médical et pour les particuliers. Et depuis 2005, le ministère de la santé du Japon autorise la commercialisation des électrolyseurs pour un usage domestique.
De nos jours, le nombre de machines vendues dans le monde est estimé à 200 000 unités par an, de nombreuses marques commercialisent ce produit. Le coût d’acquisition d’un électrolyseur est variable, pouvant aller de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. En Russie, cette eau est appelée electrochemically activated water et dans les années 2000, on dénombrait 20 000 machines en service dans les hôpitaux.
Si les travaux de recherche sur l’eau ionisée sont de plus en plus fréquents, il reste encore de nombreux éléments à élucider quant à sa fabrication et ses modes d’action (Henry et Chambron, 2013). Néanmoins, nous sommes en mesure de réaliser une description des différentes eaux ionisées, de traiter de leurs mécanismes d’action et de leurs propriétés. Nous mettrons en évidence leurs intérêts dans le domaine de l’agriculture, puis nous évoquerons les différents champs d’application des eaux électrolysées en commençant par leurs applications médicales. Enfin, nous aborderons leurs apports en odontologie et plus précisément en parodontologie et endodontie.

Lire la suite en me demandant le fichier : 06 31 56 18 19

Publicités

TEL 06 31 56 18 19

%d blogueurs aiment cette page :